CSD NEWS 0026/2020 AINS et Coronavirus (rappel)

Il faut  éviter d’utiliser des AINS chez les patients touchés par le coronavirus.

En effet, les autorités sanitaires françaises déconseillent l’utilisation des AINS chez les patients touchés par le Covid-19 (infection au coronavirus). Pour lire leur communiqué, cliquez ici.

Selon eux, les AINS constitueraient un facteur de risque d’aggravation de l’infection. Le signal selon lequel les AINS sont susceptibles d’aggraver l’évolution d’infections n’est d’ailleurs pas nouveau, voir Folia d’octobre 2019.

Étant donné que les AINS ne présentent aucun bénéfice par rapport au paracétamol pour contrôler la fièvre, il est conseillé, jusqu’à nouvel ordre, de ne pas utiliser d’AINS ou d’acide acétylsalicylique (AAS) pour lutter contre la fièvre ; si nécessaire, du paracétamol peut être utilisé à raison de 2 à 3 grammes par jour (voir le Répertoire 8.2.1.).

De nombreux patients ont de l’ibuprofène à la maison et ne savent pas qu’il s’agit d’un AINS.

Il en va de même pour les produits (éventuellement combinés) en vente libre contenant de fortes doses d’AAS.
Chez les patients sous traitement chronique par AINS, une décision doit être prise en concertation entre le patient et le médecin.

Chez les patients utilisant de faibles doses d’AAS dans le cadre de la prévention cardio-vasculaire, il n’y pas d’arguments actuellement pour interrompre la prise.

 

Le Conseil d’Administration

© Copyright 2016 - CSD Chambre Syndicale Dentaire ASBL - TOUS DROITS RESERVES Produit par ESI-Informatique.com - Imust.be