CSD NEWS 0025/2019 Dento-Mut

Chères Consœurs,

Chers confrères,

 

La cellule stratégique du cabinet de notre Ministre de tutelle nous fait savoir par l’intermédiaire de la direction de l’INAMI que la ministre veut faire  respecter strictement la loi et que tant qu’il n’y aura pas moins de 40 % de refus d’adhésion au niveau national (40,29 actuellement ce qui représente une trentaine de dentistes pour tout le royaume)  elle ne laissera pas l’accord être mis en vigueur.

La Ministre demande aux organismes de défense professionnelle à savoir la CSD, la SMD, la VVT et la VBT d’inciter encore quelques-uns de leurs membres à adhérer à l’accord pour obtenir le quota fatidique de 40 %.

C’est une honte et une trahison pour les nombreux dentistes qui se sont déjà conventionnés et ce principalement en Wallonie et à Bruxelles et qui n’ont aucunement contribués à ce score national !!!

 

Région Bruxelles 37,10 % de  refus
Région flamande 45,74 % de  refus
Région Wallonne 32,09 % de  refus
TOTAL Royaume 40,35 % de refus

Chiffres du 6 mars 2019. Le 10 avril 2019 le taux de refus est descendu à 40,29%

 

Il serait totalement indécent et inacceptable de ma part de demander au moindre confrère  des régions wallonnes et bruxelloises de faire encore un effort supplémentaire dans les circonstances actuelles.

De plus la proposition de faire entrer  en vigueur l’accord dans les arrondissements étant au–dessous de 40% de refus et d’assurer ainsi les avantages sociaux pour les dentistes conventionnés, a été rejetée en commission dento-mutualiste du 28 mars par certaines mutuelles ( socialistes et Caami)

La confiance avec notre ministre de tutelle est rompue. La CSD va dès lors inciter les autres organisations professionnelles de la rejoindre afin que se réunisse une nouvelle commission nationale dento-mutualiste qui devra constater qu’il n’y a pas d’accord ; ce qui permettrait à tous les confrères de pouvoir pratiquer des honoraires libres ce qui n’est pas le cas à présent alors que , dans le même temps , ils ne sont même pas sûr d’obtenir leur statut social.

Vraisemblablement l’intérêt ou la volonté de la Ministre est-il peut-être de laisser la situation pourrir jusqu’après après les élections législatives et assurément ce feuilleton n’est certainement pas encore terminé.

Sachez cependant que nous nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir et d’une manière excessivement active pour votre défense et l’obtention de votre statut social.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant, dans les délais les plus brefs, de la suite de cette épreuve de force.

C’est ça notre travail, c’est pour ça que vous votez pour nous , pour une défense acharnée de vos droits auprès des gens qui nous gouvernent et qui n’ont pas les moindres scrupules. Et cela, ne l’oubliez pas au mois de juin quand vous serez amenés à VOTER !!!!!!

 

Dt.Alleene Th.

Président CSD

© Copyright 2016 - CSD Chambre Syndicale Dentaire ASBL - TOUS DROITS RESERVES Produit par ESI-Informatique.com - Imust.be