CSD NEWS 0068/2020 : Accord dento-mut et divers

Chères Consœurs, Chers Confrères,

 

Ce jeudi 30 avril, la Commission Nationale Dento-Mutualiste a procédé au décompte des adhésions à l’Accord 2020-2021.

Avec 39,56%, le taux de refus au niveau national est resté en deçà de la barre fatidique des 40%. L’Accord pourra donc officiellement être entériné. La nouvelle convention entrera officiellement en vigueur le 7 mai.

Le nombre de refus est resté étonnamment bas au vu des réactions recueillies ces dernières semaines dans notre profession. Réactions justifiées par l’absence de reconnaissance des Autorités pour notre situation.

Du côté de la Wallonie et de Bruxelles, tous les arrondissements sont au-delà des 50 % (69,67% pour la région Wallonne et 66,19 % pour la région Bruxelloise).

Du côté néerlandophone, l’accord n’entre pas en vigueur dans les arrondissement d’Anvers, Malines, Turnhout, Roeselare, Sint-Niklaas, Dendermonde et Veurne.

 

Les avantages de l’Accord :

  • A partir de ce 7 mai, les dentistes conventionnés pourront utiliser les codes de « flexibilité » permettant de déroger aux tarifs en vigueur
  • Ces mêmes praticiens conventionnés bénéficieront d’un statut social augmenté de 35% par rapport à l’an dernier soit 3.200 €
  • Les honoraires d’accréditation 2020 de 2.981,18€ est garanti

Pour rappel, les nouveaux tarifs maximaux (relatifs aux cavités mono et trifaces, prothèses, etc.) seront d’application à cette date. Vous recevrez plus d’informations dans les prochains jours.

 

Code pour le matériel spécifique Covid19 :

La CSD insiste pour que soit créé un code spécifique pour la prise en charge des frais liés au « matériel spécifique Covid19 ». Pour l’heure, nous attendons toujours l’approbation du cabinet de la Ministre. Nous attirons cependant votre attention sur le point 7 du cadre de reprise du Risk Management Group. (voir ici)

Nous avons par ailleurs appris qu’il y a déjà des plaintes de patients auprès des organisations d’assurance concernant des suppléments « désinfection COVID19 » qui sont actuellement appliqués. Pour le moment, elles ne donnent pas suite mais, en fonction de la décision ministérielle, cela pourrait aboutir à des poursuites afin de réclamer le remboursement de ceux-ci.

 

Le code de téléconsultation :

Il est acquis que celui-ci restera en vigueur tant que perdurera la période COVID.

 

Cadre de Reprise :

Vous trouverez en fichier joint, le cadre de reprise pour les professionnels de santétransmis par le Risk Management Group.

 

Dépistage dans le cadre du COVID 

Afin de venir renforcer le secteur médical et accélérer le dépistage, il est actuellement discuté que les dentistes pourraient effectuer des tests sur la population dans le cadre de leur consultation. Il sera dès lors évident que nous ne marquerons notre accord avec cette démarche qu’à la seule condition de pouvoir nous-même et nos équipes être testés en amont.

 

Nous restons à votre disposition,

Prenez soin de vous,

Le conseil d’administration de la CSD.

 

Les intérêts et la défense de notre profession sont (et seront) toujours notre principale préoccupation mais, sans votre soutien, nous n’y arriverons pas.

Pas encore membre de la CSD ? Rejoignez-nous :Formulaire d’inscription

 

 

© Copyright 2016 - CSD Chambre Syndicale Dentaire ASBL - TOUS DROITS RESERVES Produit par ESI-Informatique.com - Imust.be